Roman contemporain

L’ange de Marchmont Hall – Lucinda Riley

Résumé du livre

Greta est invitée à Marchmont Hall par David afin de passer Noël en famille mais Greta a perdu près de 20 ans de souvenirs suite à un accident.

Lors d’une ballade dans le domaine, Greta découvre la tombe d’un enfant faisant ressurgir ses souvenirs enfouis.

Mon ressenti

 

Retrouver la plume de Lucinda Riley est toujours un plaisir avec de plus un livre thématique en cette période de Noël.

Avec L’ange de Marchmont Hall, Lucinda Riley nous raconte une saga familiale avec ses secrets de famille à travers plusieurs époques et trois principales figures féminines.

J’ai apprécié les nombreux personnages que nous rencontrons.

Greta, personnage principal de l’histoire, est tout d’abord une jeune fille naïve qui croit au grand amour mais dont les rêves se brisent peu à peu la transformant en mère ultra protectrice envers sa famille et fermée à tout sentiment amoureux.

Cheska, sa fille, est un personnage touchant dont l’enfance a été volée par sa carrière d’enfant acteur et dont la fin de vie est misérable. Même si le personnage apparaît comme malfaisant, sa détresse reste très présente tout au long de sa vie.

Ava, dernier personnage féminin, est peut être celui que j’ai le moins apprécié malgré les épreuves auxquelles elle doit faire face.

En face de ces figures féminines, Lucinda Riley présente un personnage masculin cependant seul David reste présent tout au long de l’histoire avec un véritable rôle d’ange gardien pour elles.

Enfin, la demeure, Marchmont Hall, est un personnage essentiel de l’histoire alternant entre refuge protecteur et lieu de cauchemar et de folie.

J’ai beaucoup aimé les flash-back, les allers-retours entre passé et présent et découvrir les différentes ambiances des années 40, 60 et 80, le tout écrit de manière fluide et assez réaliste pour moi.

J’ai moins apprécié la fin même si elle termine parfaitement cette saga familiale.

Encore une fois, Lucinda Riley a su m’emporter avec cette saga familiale avec des personnages attachants, de belles descriptions de paysages et de demeures. Cependant, je reste septique sur le titre où j’ai du mal à savoir qui est cet ange (même si pour moi il s’agit de David).

2 commentaires sur “L’ange de Marchmont Hall – Lucinda Riley

Les commentaires sont fermés.